retour accueil le CAUE de la corrèze le CAUE de la corrèze le CAUE de la corrèze le CAUE de la corrèze le CAUE de la corrèze Documentation
bandeau
actualités
Questions fréquentes
liens utiles
contact
Mentions légales
telechargement  Palmarès Architecture et Aménagement Limousin

videos

Journée technique de formation à l'urbanisme
la maison, qualité du projet

facebook


URCAUE
NOUVELLE-AQUITAINE
URCAUE NOUVELLE AQUITAINE
PAAL
ÉQUIPEMENTS ET AMÉNAGEMENTS PUBLICS


SALLE POLYVALENTE DE LIGNEYRAC


Le maître d’ouvrage envisageait l'agrandissement de l’ancienne salle des fêtes qui se déployait sur troisLigneyrac PAAL niveaux en laissant ouvert toute proposition plus pertinente. Construit dans les années 1940-50 à l’entrée sud du village, le bâtiment de l’ancienne mairie-école fait face au vallon à l’est, et délimite deux espaces en terrasses : en bas les préaux double-hauteur et la cour de récréation autour d’un grand chêne, en partie haute l’accès aux classes et aux logements du personnel. La réhabilitation de la salle des fêtes nécessitant une démolition partielle, un agrandissement vers le bourg et l’ajout d’un ascenseur, la proposition s’est portée sur la réutilisation de l’espace délaissé du rez-de-chaussée.

Le préau à l’extrémité sud est utilisé comme lieu de stockage et la salle vient en équerre refermer la cour et se tourner vers la vue et le sud. Un passage couvert est créé entre la salle et la pièce de stockage et conduit à une terrasse belvédère. Les perspectives invitent à une promenade architecturale. La nouvelle salle polyvalente vient en contrepoint du bâtiment existant et prend délibérément le parti de la légèreté; le volume,vêtu de bois,s’appuie sur un socle de pierres et s’avance en surplomb vers la magnifique vue au sud et à l’est, à la manière d’une cabane perchée.

ligneyrac_PAAALL’intérieur surprend les visiteurs conquis par la sérénité qui se dégage du paysage et de la sensation de lévitation. Le choix des matériaux contraste lui aussi avec l’édifice existant et puise dans les ressources locales: pin douglas, mélèze, pierres et bottes de paille pour l’isolation. Le bardage en mélèze se patine en dégradés de gris-argenté, répondant à la palette du village bâti de pierres et d’ardoises. Au-delà de l’implantation d’un nouvel élément bâti qui s’inscrit dans une logique existante en terrasse, la salle polyvalente s’intègre dans une volonté de concentration et de densification d’un noyau bâti existant, avec la réutilisation d’un espace public délaissé optimisant le foncier, les infrastructures et les réseaux existants.

Conçu selon les exigences du développement durable et du bio-climatisme, ce bâtiment utilise des matériaux nécessitant peu de transport, suivant des techniques simples et artisanales à la portée des entreprises locales et privilégie la lumière naturelle et les apports solaires passifs.
Les matériaux principalement utilisés: le bois et la paille sont tout deux des ressources naturelles renouvelables issues deLigneyrac filières locales et dont la transformation et le transport ont un impact négligeable. Le projet valorise également par recyclage direct les pierres issues de la démolition de la partie supérieure du mur de clôture.
L’orientation bioclimatique du bâtiment avec des apports de chaleurs passifs, la dimension généreuse des baies vitrées permettant des économies d’éclairage, l’épaisseur de l’isolant combiné avec le respect des exigences acoustiques ainsi qu’une attention particulière à la mise en oeuvre de l’étanchéité à l’air ont permis à ce bâtiment d’obtenir le label BBC sans techniques compliquées.


MAÎTRISE D'OUVRAGE
MAÎTRISE D'OEUVRE
NATURE DU PROJET
FIN DU PROJET
SURFACE
SURFACES EXTERIEURES
COÛT
Commune de Ligneyrac
Catherine Gallon & Hugues Sitoleux, architectes
ARCS Ingénierie
DS Ingénierie, Impédance sas
Salle polyvalente et extension d'un bâtiment communal
2013
193 m2 SU bâtiments
900 m2
368 661 euros TTC